Théâtre et acteurs

Le théâtre est un art qui existe depuis l’antiquité et qui demeure très apprécié au fil des siècles. Ni le cinéma, ni la télévision, ni les vidéos n’ont pu le détrôner. Il demeure ainsi sur son piédestal en tant qu’art raffiné, même si les genres par lesquels il est passé ont été de plus en plus proches de toutes les catégories sociales. C’est tant mieux parce que justement c’est un espace où l’on peut exposer de manière ordinaire les travers de la société et les vicissitudes de la vie en général.

Tragédie ou comédie

Tout dépend de la manière par laquelle on aborde la pièce à présenter sur la scène d’un théâtre. En fait, on ne devrait pas placer une ligne qui séparerait les deux genres car ils finissent toujours par se rejoindre. Une tragédie présente parfois un comique de situation qui arrache le rire au spectateur, tout comme une comédie peut mettre en scène une séquence censée être comique mais portant en elle une satire mordante.

Acteurs sur scène

L’acteur de théâtre se doit d’être réellement performant puisqu’il joue “en direct”. En effet, contrairement au cinéma où l’on peut répéter la séquence des dizaines de fois et la retoucher au besoin, au théâtre, le rôle est à apprendre par cœur, et une fois sur la scène, plus droit au bégaiement.

Le spectateur-acteur

A un moment donné et afin d’innover d’une certaine manière, on a vu des acteurs circuler parmi les spectateurs dans un même espace où tout se confond. En fait,l’acteur peut interpeller le spectateur et celui-ci peut prendre la parole. Une manière de montrer que le théâtre fait aussi partie du quotidien dans toutes ses formes. on peut citer le théâtre du Soleil d’Ariane Mnouchkine qui en est un exemple.

Le nouveau théâtre

Comme tous les arts, le théâtre est passé par plusieurs courants, souvent en relation étroite avec les courants littéraires. En effet, avec la vague surréaliste, on a vu surgir un nouveau théâtre qui n’a presque plus rien à voir avec le théâtre antique ou classique. Ainsi, on a beau chercher l’unité de temps ou l’unité de lieu, on ne retrouve même pas l’unité de thème. Par exemple, on pourrait passer sans crier gare d’une discussion purement littéraire à la livraison d’un succulent gateau anniversaire. C’est dire à quel point les thèmes du nouveau théâtre dénotent d’une grande originalité.

Théâtre de l’absurde

Après la seconde guerre mondiale, il y a eu de nouvelles tendances dans la manière d’aborder le théâtre. Sartre et Camus qui ont instauré la notion de l’absurde ont fait passer cela dans la conception de la pièce de théâtre. Puis on a vu cela s’étendre davantage avec Ionesco par le biais de sa célèbre “Cantatrice chauve”, Becket, Adamov et d’autres.