Le futur du théâtre, ce qu’il faut retenir

Le cinéma est un art contre lequel il est difficile de rivaliser. Avec les moyens financiers et techniques qui sont les siens, même la musique a du mal à tenir. Le théâtre, son ancêtre a de quoi s’inquiéter. Quel futur pourra-t-il espérer face à cette machine qui “détruit” tout sur son passage ?

Le combat de David contre Goliath

Elle est loin derrière nous l’époque des films à deux sous de qualité inférieure qui n’intéressent que très peu le public cinéphile. Aujourd’hui, le 7ème art a gagné en puissance avec des séquences et films tournés à coût de milliards. L’apport de la technologie y a beaucoup contribué. Des caméras 4k en passant aux logiciels de montage et d’effets spéciaux dernières générations, aux dessins 4D, l’industrie y a mis la totale pour les beaux yeux et les émotions à fleur de peau des amateurs de films. Le public a donc déserté les salles de théâtres jadis célèbres pour les cinémas et de plus en plus pour les home-cinémas. Le combat semble donc perdu d’avance.

Les nouvelles technologies pour un théâtre nouveau

Enfin, une bouffée d’oxygène semble venir des nouvelles technologies du théâtre.

En effet, il n’est plus un secret de polichinelle pour personne que le théâtre est en passe de se séparer progressivement de ses acteurs humains pour faire un bout de chemin avec les artefacts que les robots et les androïdes. L’événement n’en est plus un au Japon par exemple où, les androïdes NAO font du théâtre et dansent sur scène avec dans les coulisses des artistes d’un autre genre : des programmeurs et des informaticiens. En dehors de cette option, il y a l’intégration de la réalité mélangée qui construit une scénographie des environnements de réalité en mélangeant plusieurs espaces physiques et virtuels. Bientôt, les salles de théâtre se rempliront et peut-être que l’industrie cinématographique aura de quoi s’inquiéter.